Image
illustration

 

 

Pro-A, une autre voie pour soutenir la montée en compétences des salariés

 

Dans un contexte de fortes mutations du marché du travail, le dispositif de reconversion ou promotion par alternance, appelé Pro-A, vise à permettre au salarié de changer de métier (reconversion) ou à favoriser l’évolution professionnelle (promotion), notamment si sa qualification est insuffisante au regard de l’évolution des technologies ou de l’organisation du travail. 

Les entreprises peuvent recourir à ce dispositif et bénéficier de financements pour soutenir la mobilité interne et/ou la qualification des salariés.

À noter :

 Le parcours Pro-A s’effectue en alternance, associant des enseignements pratiques et théoriques.

Atouts de la Pro-A

 

Pour le salarié, la Pro-A est adaptée pour :

  • développer ses compétences et maintenir son employabilité ;
  • obtenir une certification reconnue par la formation ou la validation des acquis de l’expérience (VAE) ;
  • postuler à de nouvelles fonctions ou à un nouveau métier au sein de son entreprise ;
  • préparer une mobilité.

Pour l’entreprise, la Pro-A est adaptée pour :

  • préparer l’avenir en développant les compétences et la polyvalence des salariés ;
  • former et qualifier les salariés sur de nouvelles fonctions ou de nouveaux métiers ;
  • motiver les salariés en leur permettant d’accéder à une certification reconnue : un titre, un diplôme, …

Bénéficiaires

 

Les salariés titulaires au plus d’un Bac +2 et :

  • en contrat à durée indéterminée (CDI) ;
  • ou placés en activité partielle ;
  • ou en contrat unique d’insertion-CDI. 

Aucune condition d’ancienneté n’est exigée !

Formations éligibles

 

La Pro-A peut être mobilisée pour des actions de formation et/ou des actions de Validation des acquis de l’expérience (VAE) visant l’acquisition : 

  • du socle de connaissances et de compétences (« Certificat CléA  » ou « CléA numérique  ») ;
  • d’une certification professionnelle (diplôme, titre…) figurant sur la liste établie par la branche professionnelle de l’entreprise pour répondre aux évolutions de son secteur d’activité.
À noter :

L’extension des accords est subordonnée au respect de critères de forte mutation de l’activité et de risque d’obsolescence des compétences ; les certifications éligibles à la Pro-A varient donc selon les branches professionnelles. 

Le saviez-vous ?

Le FNE-Formation permet d’abonder le financement de certains parcours Pro-A jusqu’à 9000 € dans le cadre du plan de relance en 2022

Démarches

01

Identification par l’entreprise, en lien avec le salarié, de la formation appropriée à leurs besoins dans la liste de la branche professionnelle.

02

Recherche d’un organisme proposant cette formation sur son territoire ou à distance.

03

Formalisation, avec l’appui d’Opco EP, du parcours Pro-A sur le formulaire Cerfa et envoi de la demande de financement par email.

Télécharger nos documents utiles :