Contenu

 

 

Recruter en alternance : l'aide exceptionnelle de 5000 ou 8000 € prolongée  jusqu'au 30/06/2022

 

Bonne nouvelle ! Vous pouvez bénéficier de l'aide exceptionnelle aux employeurs d'apprentis et de salariés en contrat de professionnalisation jusqu’au 30 juin 2022. Décret n° 2021-1468 du 10 novembre 2021.

Quelles sont les mesures exceptionnelles pour l’emploi d’un alternant ?

 

  • 5000 € pour un alternant mineur, 
  • 8000 € pour un alternant majeur (jusqu’à 29 ans pour les contrats de professionnalisation, et au-delà pour les personnes en situation de handicap et sportifs de haut-niveau).
À noter

Cette aide est attribuée, la 1ère année, et couvre presque intégralement le salaire de votre alternant. Le contrat doit être conclu entre le 1er juillet 2020 et le 30 juin 2022, pour l’obtention d’une certification jusqu’à Bac +5 et, pour les contrats de professionnalisation, d’un certificat de qualification professionnelle (CQP) ou l’acquisition de compétences définies par l’employeur et l’Opco (contrat de professionnalisation expérimental).

Pour en savoir plus, consultez nos fiches et guide :


Les entreprises bénéficiaires

 

  • Les entreprises de moins de 250 salariés, sans condition ;
  • Les entreprises de plus 250 salariés à la condition qu’elles s’engagent à respecter un quota d’alternants et de contrats favorisant l’insertion professionnelle 
À noter

Cette aide exceptionnelle se substitue pour la première année du contrat d'apprentissage à l’aide unique, dont bénéficient les entreprises de moins de 250 salariés embauchant un apprenti de niveau CAP à Bac (Bac +2 pour l’Outre-mer).


Comment bénéficier de l’aide ?

 

L’aide est versée par l’Agence de services et de paiement (ASP) qui est en charge de la gestion et du suivi.

Pour l’obtenir, l’entreprise, adresse le contrat à l’opérateur de compétences (OPCO). L’Opco EP contrôle le dossier et le dépose auprès du ministère du Travail pour transmission à l’ASP.

 

Visiter  le site de l’ASP